<img src="http://b.scorecardresearch.com/p?c1=2&c2=9335129&cv=2.0&cj=1" />

C’est dans la cuisine que ça se passe !

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0Share on Reddit0Share on Tumblr0Print this pageEmail this to someone

Saviez-vous que près du tiers des incendies de bâtiment résidentiels au Québec débutent dans la cuisine ? Cela représente près de 1 300  incendies par année ou 25 par semaine. De fâcheux accidents qui auraient souvent pu être évités en changeant quelques comportements qui peuvent être dangereux lorsqu'on cuisine.

Dans le cadre de la semaine de la prévention des incendies, le chef pompier Jean-Guy Ranger et moi, avons cru bon de rappeler quelques conseils pour réussir ses recettes, sans mettre le feu à la maison. Comme on dit ent' chefs, c'est dans cuisine que ça se passe ; )

Près de la moitié (47%) des incendies de cuisine sont dus à la distraction. Quand on cuisine, il faut toujours garder les yeux sur la puck !

Image de prévisualisation YouTube

À elle seule, la mauvaise utilisation des huiles de cuisson ou matières grasses cause 325 incendies par année au Québec. On ne rappellera jamais assez souvent que quand on frit, c'est dans la friteuse que ça se fait ! Et aussi, de ne JAMAIS tenter d'éteindre un feu d'huile avec de l'eau.

Image de prévisualisation YouTube

Il est navrant de constater que seulement 42% des résidences incendiées étaient munies d'un avertisseur de fumée. On rappelle donc l'importance d'en posséder un, de remplacer les piles à chaque changement d'heure et de le remplacer aux 10 ans. Car contrairement à un bon vin ou un vinaigre balsamique vieilli, les avertisseurs de fumée ne prennent pas de goût avec l'âge...

Image de prévisualisation YouTube

Découvrez tout ce qu'il faut savoir en prévention des incendies pour agir en citoyen averti.

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0Share on Reddit0Share on Tumblr0Print this pageEmail this to someone
COMMENTAIRE(S):