<img src="http://b.scorecardresearch.com/p?c1=2&c2=9335129&cv=2.0&cj=1" />

Devenir un peu plus végé, un repas à la fois

De nos jours, de plus en plus de gens souhaitent réduire leur consommation de viande et de produits d'origine animale. Les raisons sont nombreuses: la santé, le porte-feuille, l'environnement et le bien-être animal en sont quelques unes. On peut choisir d'être végétarien (ne pas manger de viande), pesco-végétarien (ne pas manger de viande, mais manger du poisson), végétalien (se nourrir exclusivement d'aliments d'origine végétale) ou encore végan (exclure de son mode de vie toute forme de souffrance animale évitable). Un végan choisira par exemple de ne pas porter de cuir, de ne pas utiliser de produits cosmétiques testés sur les animaux et de ne pas visiter de zoo. Il pourra par contre se régaler d'un festin d'huitres ou de moules. Ah oui? Selon les chercheurs, ces deux créatures marines ne possèderaient pas les connexions neurologiques suffisantes pour expérimenter la douleur, et leur consommation n'occasionnerait donc pas de souffrance.

Mêlant tout ça, n'est-ce pas? Devant l'impact significatif de nos choix alimentaires sur la santé, l'environnement, l'économie et le bien-être animal, on ne peut pas se fermer comme une huitre (LOL). Par contre, il n'est pas non plus nécessaire de rentrer dans le (la?) moule (re-LOL).

Malgré toutes les discordes, il existe un consensus clair chez les experts: manger moins de viande et faire plus de place aux aliments d'origine végétale est le meilleur point de départ pour la santé et l'environnement. Dans ce contexte, je vous propose 10 pistes de solutions pour manger un peu plus d'aliments d'origine végétale et pour le faire consciemment (et dans le plaisir!):

 

1. Réinventez vos classiques

Qui n'aime pas les défis? Je vous propose de prendre vos recettes et plats préférés et de les modifier pour en faire des versions végé. Allez demander conseil à votre ami Google si vous êtes débutants. Les plus audacieux partiront de rien et tenteront de créer leur recette de A à Z. Un piège à éviter: Au début, n'essayez pas de recréer de toutes pièces un morceaux de steak ou une poitrine de poulet. Vous serez immanquablement déçus. Débutez par des plats où la viande est habituellement présente sous forme hachée ou lorsqu'elle n'est pas la star du plat. Soyez créatifs!

 

2. Développez vos compétences en cuisine et cuisinez plus

Rome ne s'est pas construit en un jour. Et Bob n'est pas devenu "le Chef" en une journée (il est allé à l'école pour ça!). Donnez vous le temps de pratiquer et lancez vous comme défi de devenir meilleurs avec les bases en cuisine. Pratiquez vos techniques de maniement du couteau. Devenez un maitre de la cuisson du tofu (bonjour fécule de maïs!). Ayez 2-3 valeurs sûres pour la préparation de vos légumes. Maitrisez la cuisson du riz brun et du quinoa. Il pourra être utile d'investir dans quelques outils de cuisine et de consacrer un peu de temps à apprendre des techniques sur YouTube. Il faudra aussi accepter que les échecs (#fail) feront partie du processus. Et du plaisir d'apprendre!

 

3. Mettez les légumes au coeur de l'assiette

Si vous ne souhaitez pas éliminer complètement les produits d'origine animale de votre alimentation,vous pouvez débuter par augmenter la quantité et la diversité des légumes se trouvant dans votre assiette. Les légumes locaux, bios et de saison sont les champions, mais laissez vous aussi charmer par les légumes congelés ou qui ont fait un peu de route. Variez les couleurs, les textures, les types de cuisson et les saveurs. Intégrez les légumes imposteurs (Des ailes de chou-fleur? Des hot-dogs de carottes, Whaaat?) et amusez-vous avec les légumes qui s'assument pleinement dans l'assiette.

 

4. Faites la paix avec les "Oui, mais..."

L'une des phrases les plus entendues est "Je ne pourrais jamais être végan, j'aime beaucoup trop le fromage!". Et bien pourquoi ne pas laisser tomber les étiquettes, arrêter la viande et les oeufs, mais continuer à manger un peu de fromage? Ou encore "Oui mais, j'aime beaucoup trop le poulet Piri-Piri." Faites-vous un pâté de chinois de lentilles et continuer à manger votre poulet Piri-Piri 2-3 fois par année. D'autres questions?

 

5. Faites la paix avec les "... sauf une fois".

Vous pouvez être végétarien à la maison et goûter aux fameuses côtes levées de votre beau-père pendant son BBQ estival annuel. Vous pouvez aussi être végétalien 99% du temps et vous laisser tenter par une bouchée de fromage de chèvre ou par une viennoiserie 100% pur beurre. C'est correct. Soyez doux avec vous-même.

 

6. Ajustez vos attentes

La vie n'est pas une compétition de cuisine ou une course aux likes sur Instagram. Il est parfaitement acceptable de lancer plein de bons aliments dans un bol, d'y ajouter une sauce et d'appeler ça un souper. Il est aussi parfaitement acceptable de faire une recette vraiment moyenne ou encore pas trop jolie. Personne ne va mourir de faim avec un souper pas trop mémorable.

 

7. Devenez amis avec les légumineuses

Les pois chiches, les haricots et les lentilles sont les meilleurs amis de votre porte-feuille et peuvent aussi devenir vos chouchous en cuisine si vous leur donner un peu d'amour. Il est possible de les acheter secs, de les faire tremper et de les cuire sois-même. C'est délicieux, économique et ça peut même être un projet le fun pendant un petit dimanche après-midi. Par contre, vous devez être honnête envers vous-mêmes et admettre que les versions en canne de nos amies les légumineuses sont des sauveurs de vie. Des haricots dans les gaufres le matin, du hummus dans le sandwich du midi et un dahl pour souper: les options sont sans fin! (Et les flatulences, elles, on une fin. Rassurez-vous. Votre système s'habituera si vous les intégrez progressivement et suivez quelques précautions, comme bien rincer les légumineuses en canne).

 

8. Partagez les #bonsmoments

Partager ses repas sur les médias sociaux, c'est super. Mais les partager avec de vrais humains autour d'une table, c'est encore mieux. Fermez le téléphone et mangez en bonne compagnie dès que vous le pouvez. Profitez d'une occasion entre amis pour essayer cette nouvelle recette végé qui vous parle depuis un moment, et peut-être même pour préparer un fromage de noix ou un gâteau 100% végétalien. L'important, c'est se se réunir autour de nos bons repas (pleins de légumes).

9. Redécouvrez votre marché avec les yeux d'un enfant

Au lieu de faire votre épicerie sur le pilote automatique ou avec une liste en mains, prenez une bonne collation et parcourez lentement les allées et étalages de votre marché avec les yeux émerveillés d'un enfant qui voit un chou-fleur pour la première fois. Jasez avec les producteurs dans les marchés publics. Tâtez les différents types de tofu. Lisez les étiquettes. Posez des questions au commis. Penchez vous pour découvrir l'éventail extraordinaire de haricots disponibles. Osez mettre les pieds dans la section "grano" de votre épicerie. Achetez un légumes qui semble venu d'une autre planète. Explorez!

 

10. Laissez-vous inspirez

Sortez vos livres de recettes et amusez-vous à les végétaliser. Achetez-vous un beau livre de recettes végé. Cliquez sur la recette que vous avez épinglé sur Pinterest il y a deux ans. Visitez les blogues et parcourez les hashtags sur Instagram. Référez vous à l'impressionnant répertoire de recettes végé sur boblechef.com

COMMENTAIRE(S):

BOB LE CHEF EST LIVE ! CLIQUEZ ICI.
PRÉSENTEMENT HORS-LIGNE.