<img src="http://b.scorecardresearch.com/p?c1=2&c2=9335129&cv=2.0&cj=1" />

Le top des restos montréalais 2016 selon Bob

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest1Share on Reddit0Share on Tumblr0Print this pageEmail this to someone

"It's a dirty job, but somebody's gotta do it". Encore une fois cette année, j'ai eu la chance de manger dans les meilleurs restos, snack-bars et endroits mythiques de la ville.

Comme j'aime partager mes découvertes et mes classiques (pas de négativité ici, je laisse ça au vrai(e)s critiques culinaires), j'ai décidé de vous proposer un top 12, classé par catégorie. Je vous vois venir de loin: habituellement ce sont plutôt des top 10... mais on a tellement de diversité et de talent à Montréal que j'aurais facilement pu vous en proposer 50 !

Certain de mes tops sont probablement les mêmes que dans mon article de 2014, mais que voulez-vous, quand c'est bon c'est bon !

 

Ne changera jamais: Le Steerburger (aka Tous Les Jours) 1689 avenue Mt-Royal est

C'est pas d'hier que je parle en bien de ce flambeau du Plateau Mont-Royal. Ici rien n'a changé et tout reste pareil, tous les jours. Ça fait plus de 20 ans que je mange ici et je n'ai jamais été déçu. Une valeur sûre quand on veut manger de la bonne nourriture de casse-croûte. Je vous ai déjà parlé de leurs bines au lard ? De loin les meilleures en ville !

 

“All around champ”: La Petite Maison 5589 avenue du Parc

Connaissant Dany St-Pierre depuis des années, je peux vous dire que c'est une véritable machine derrière les fourneaux. Avec son acolyte et chef de la cuisine Marie-Pier Morin, l'équipe de la Petite Maison s'assure que la qualité des plats servis aux brunchs, dîners et soupers soit impeccable. Côté rapport qualité-prix, on ne trouve pas mieux !

 

Le meilleur du Viêt Nam: Le Red Tiger 1201 rue Maisonneuve est.

De la bouffe vietnamienne à partager, des cocktails originaux aux inspirations orientales, des tables collées ensemble, du rock qui joue à tue-tête; non tu n'es pas au paradis, mais plutôt au Red Tiger situé à 5 minutes à pieds du métro Berri. Un endroit idéal pour une soirée entre ami(e)s, un dîner d'affaires ou simplement pour prendre un verre et une bouchée au bar avec ta "date". Par contre, si tu viens en couple, tu veux peut-être (ou peut-être pas) éviter l'oeuf balut: un foetus d'oiseau mort dans sa coquille d'oeuf. Paraît même que ça rend les hommes plus virils. À prouver...

 

Je tuerais pour la dernière pointe: Gema 6827 rue St-Dominique

De la pizza comme on trouve en Italie: croûte mince, bel équilibre des saveurs et ingrédients de première qualité. On ne vient pas chez Gema pour manger de la pizza, mais plutôt la déguster.Pas le choix d'essayer la Costarda pour dessert: un genre de crème glacée molle qui se mange assis parce que les genoux risquent de te lâcher tellement c'est bon ! Avec Michele Forgione en guise de "mastermind" de la cuisine et Antony De Laurio aux commandes des fours, la pizza subit un traitement digne d'un plat de resto gastronomique, qui m'oblige à admettre que c'est la meilleure pizzeria en ville!

 

Combo drink & bouffe: Le Pourvoyeur 184 boulevard Jean-Talon est.

Situé sur le côté nord du marché Jean-Talon se trouve un pub festif qui porte le nom du Pourvoyeur. On y trouve un staff hyper cool et pas prétentieux pour 5 cennes, une variété de gin presque infinie et un menu de cuisine super fiable pour le prix. Les minis-pogos et la poutine sont deux incontournables du menu. On y sert aussi les brunchs, mais gare à vous, car bruncher dans un bar peut nuire considérablement au reste de votre journée ! 😉

 

On brunch où ce weekend: Le Meson 345 rue Villeray est.

Bon, ici on sert aussi le souper en formule tapas espagnol et c'est très bon ! Mais ce que j'aime le plus du Meson, ce sont les brunchs. Loin du 2 oeufs bacon habituel, la chef Marie-Fleur Saint-Pierre nous en met plein les yeux et les papilles avec des plats aussi colorés que savoureux. Habituellement, quand on opte pour le brunch plus "haut de gamme", on est déçu au moment de recevoir la facture, mais ici, les prix sont justes. J'ai déjà payé aussi cher pour manger chez Madame Cora et croyez-moi, ça n'a aucun rapport avec le Meson !

 

Meilleure Tonki en ville: Pho Thanh Long 103 rue St-Catherine est.

Juste en bas des Foufs (bar punk où j'ai passé une bonne partie de ma jeunesse) se trouve le meilleur spot de toute la ville pour la soupe tonkinoise: le Phon Thanh Long. Commentaire inutile à m'envoyer; mon spot est meilleur que le tien. Je te le jure, j'ai mangé des Tonkinoises partout où l'on en sert et rien n'accote celle-ci pour le rapport qualité-prix!

Une photo publiée par Bob le Chef (@boblechef) le

 

El mejor mexicano: Le Capitole 1096 boulevard St-Laurent

Un restaurant mexicain situé dans le quartier chinois ? Mais quelle idée ! Sans blague, ça fonctionne. On y trouve une grande variété de plats typiquement mexicains, de la Corona bien fraîche et le tout à prix TRÈS abordables. À essayer: les tacos El Pastor, les tacos de poisson et le chicharron de queso - un peu l'équivalent de la raclette de fromage, mais en version mexicaine. Qui dit mieux?

Une photo publiée par Bob le Chef (@boblechef) le

 

Fou concept! : Dinette Triple Crown 6704 rue Clark

Je ne suis jamais allé au Triple Crown l'hiver et honnêtement, j'ai un peu honte. Une de mes cuisines préférées, celle du sud des États-Unis, est à l'honneur: porc effiloché, patate douce rissolée et légumes verts sont au menu. En saison estivale, on pousse la note en te servant ton repas complet dans un panier d'osier accompagné qu'une nappe à pique-nique pour que tu puisses aller déguster le tout dans le parc de la Petite Italie, situé juste en face. De loin la meilleure salle à dîner pour les chaudes journées d'été !

 

On va où après 21 heures: Moishes 3961 boulevard St-Laurent

On n’arrête pas de le dire: le steak c'est dispendieux et la plupart du temps, le prix se reflète sur les menus de steak houses. Bonne nouvelle: depuis quelques années, Moishes offre un spécial du jeudi au samedi soir, de 22 heures jusqu'à la fermeture: un choix de steak avec entrée pour seulement 25$. Véritable institution montréalaise, le Moishes est ouvert depuis plus de 78 ans et à voir l'ambiance et la clientèle, ce n'est pas à la veille de fermer. Longue vie au roi ! Longue vie au Moishes !

 

Meilleur ouvrier : Le Mousso 1023 rue Ontario est.

Ok tout le monde, on va se le dire: Antonin Mousseau-Rivard vient de monter la chose d'une coche. Proposant une gastronomie précise et originale, Antonin est un autodidacte qui ne se laisse rien imposer par personne et c'est pour ça que je l'aime. Une formule au menu fixe: on mange ce que la cuisine te sert. Ayant eu la chance de manger un peu partout dans le monde dans la dernière année, je réalise que c'est grâce à des Chefs comme Antonin que Montréal s'impose de plus en plus sur la scène internationale. Chaque fois que je mange ici, je suis littéralement jeté par terre ! Il redonne les lettres de noblesse au mot "Chef" et a su créer un resto à son image. Message du gars qui a grandi dans les années 80-90: gros props pour le hip-hop qui joue dans la salle à manger ! Ça fait changement de tout ce qu'on retrouve ailleurs et j'apprécie particulièrement.  Enfin un endroit haut de gamme qui ne vise pas à plaire qu'aux baby-boomers !

 

Sandwich de la mort: Slovenia 3653 boulevard St-Laurent

Oui j'en parle encore et je continuerai d'en parler. Le Slovenia est tout simplement mon endroit fétiche à Montréal. J'y vais régulièrement depuis plus de 35 ans et je continuerai d'y aller jusqu'à ma mort. D'abord et avant tout une boucherie, je visite surtout l'endroit pour leurs sandwichs. Habituellement, j'opte soit pour un "saucisse slovène douce avec moutarde et choucroute" ou pour un "mélange spécial" (4 sortes de viandes fumées, tranchées finement puis servies en abondance entre deux tranches de pain kaiser). Le Slovenia est la preuve que le street food n'a pas besoin de venir d'un camion.

Une photo publiée par @khabardabar le

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest1Share on Reddit0Share on Tumblr0Print this pageEmail this to someone
COMMENTAIRE(S):