<img src="http://b.scorecardresearch.com/p?c1=2&c2=9335129&cv=2.0&cj=1" />

Menu de Noël selon Bob : le petit budget

Share on Facebook61Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0Share on Reddit0Share on Tumblr0Print this pageEmail this to someone

On a un peu hésité sur le titre du billet. La majorité du temps, les recettes qu’on propose à l’Anarchie Culinaire sont économiques, pas cher, à budget, pour quand t’es cassé, etc. Pourtant on dirait que ces mots prennent un autre sens dans le temps de Noël. Comme si d'un coup on se rappelait collectivement que la pauvreté existe...

On ne tombera pas ici dans les remontrances morales disant qu’on devrait être plus généreux tout au long de l'année, et non pas seulement à l'occasion de la grande guignolée. Encore moins sur les ratés de notre société à enrayer ce fléau.

Sans s’enfarger dans les fleurs du tapis de la rectitude politique, cette proposition de menu est surtout pour nous rappeler qu’on n’a pas besoin de dépenser une fortune pour se faire un souper festif qui a de l’allure. Et même que si tu continues à loader ta carte de crédit ainsi, ça pourrait être toi qui auras besoin des banques alimentaires l'an prochain.

 

Canapé: petites bouchées de mousse aux huîtres fumées

Les huîtres fraîches, c’est chic, mais ça n’a rien à envier à cette recette de canapés vintage à trois ingrédients.

 

Entrée: Salade de navet et pois chiche

Je sais que les navets et les pois chiches ne sont généralement pas les ingrédients les plus populaires, mais justement, j'aime penser que les sceptiques seront confondus. Surtout, n’oublie pas de réserver l'eau des pois chiches pour le dessert...

 

Soupe: Bortsch

Parce que les betteraves, ça se mange aussi autrement qu’en salade ou en marinade. La couleur vive de la soupe en fait un plat idéal pour le réveillon.

 

Plat Principal: Rôti de porc à ma mère et pomme de terre aligot

Perso, je préfère le rôti de porc que ma mère nous faisait le jeudi, à n'importe quelle tentative, généralement raté, de revisiter un classique. Et parce que c'est Noël, on se gâte avec du fromage en grain dans nos patates pilées !

 

Dessert: Biscuits à la crème brûlée

Un peu comme pour notre canapé aux huîtres (dont on récupère la moitié du paquet de fromage pour effectuer cette recette), c'est fou combien on peut faire beaucoup avec peu. Par exemple avec du fromage à la crème, un peu de sucre et une torche à souder.

 

Cocktail: poor man’s caesar et/ou mojitos à la bière

Quand j'étais étudiant, mes colocs et moi n'avions jamais assez d’argent pour garnir notre minibar d'alcool fort. C'est donc pourquoi on a développé quelques recettes de cocktails à base de bière qui me suivent encore aujourd'hui, que ce soit autour du bbq l'été ou autour du sapin dans le temps des fêtes.

 

Dessert : beignes aux patates et meringue de pois chiche

Probablement ma meilleure trouvaille de 2016, savais-tu qu'on peut faire de la meringue en récupérant l'eau d’une conserve de pois chiches ? Quant aux beignes aux patates, c'est un classique qui fait toujours des heureux.

Et voilà, la preuve qu'on n’a pas besoin d'être riche pour bien manger. Joyeux Noël et bonne année !

Share on Facebook61Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0Share on Reddit0Share on Tumblr0Print this pageEmail this to someone
COMMENTAIRE(S):