<img src="http://b.scorecardresearch.com/p?c1=2&c2=9335129&cv=2.0&cj=1" />

Ravenswood, un vin jeune de 40 ans !

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0Share on Reddit0Share on Tumblr0Print this pageEmail this to someone

Malgré le fait que je sois chef, je mentirais si je prétendais être un grand connaisseur de vins. Dans le cadre de mon travail, j’ai toutefois la chance d’en déguster plusieurs.

On me demande souvent par où débuter pour apprendre à apprécier le vin. À cette question je réponds toujours de commencer par découvrir ce qu’on aime. Personnellement, au début de ma carrière de cuisinier, c’est en goûtant au Californien Ravenswood que j’ai réalisé que j’avais un faible pour les Zinfandels.

Or, j’ai réalisé cette année que ce n’est pas la seule affinité que la maison Ravenswood et moi partageons. En effet, nous sommes tous deux jeunes de 40 ans ! Y parrait que, par une soirée sombre et orageuse de 1976, Joel Peterson, aujourd’hui parrain du Zinfandel autoproclamé, récoltait seul et pour la première fois les raisins destinés à l’un de ses nouveaux vins. La “légende” dit que les corbeaux (en anglais raven) qui volaient au dessus de sa tête comme une mauvaise augure, auraient inspiré l’effigie de son vignoble, Ravenswood. 40 ans plus tard, la cuvée d’édition limitée Besieged, se veut un hommage à ce fameux ciel menaçant, assiégé (en anglais besieged) par les nuages et les éclairs, qui allait porter fruit.

boblechef-post-ravenswood

Inutile donc de vous dire qu’on n’a pas eu besoin de me tordre un bras pour goûter à cette appellation Sonoma County, fait d’un assemblage de vignes californiennes d’âge noble. À ce point-ci, je pourrais vous parler de sa robe rouge foncé, de ses saveurs fruitées et riches de petits fruits, puis de ses notes puissantes et rondes de prunes épicées à la cardamome, mais ça risquerait de paraître que j’ai lu la description sur le site de la SAQ…

Au lieu, je préfère ne pas faire semblant, et en bon cuisinier, de vous proposer la recette que j’ai préparée pour l’accompagner. Inspiré par l’automne, j’ai opté pour un mijoté de porc style hongrois appelé pörklöt.

boblechef-recette-ragout-porc-porkolt-ravenswood

Ma recette de pörkölt (ragoût style hongrois)

Le côté épicé du vin qui épouse les arômes relevés de paprika et la crème sure qui se marie aux goûts fruités du Besieged en font des épousailles que je conseillerais tant pour un rendez-vous doux avec l’être convoité, que pour un dimanche de cocooning, assiégé par les nuages et la pluie.

Ravenswood Besieged Sonoma County 2014 est disponible à la SAQ pour 27,30$.

Bon appétit !

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0Share on Reddit0Share on Tumblr0Print this pageEmail this to someone
COMMENTAIRE(S):