<img src="http://b.scorecardresearch.com/p?c1=2&c2=9335129&cv=2.0&cj=1" />

Toulouse en 6 jours #BLCnothingToulouse

Share on Facebook16Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0Share on Reddit0Share on Tumblr0Print this pageEmail this to someone

C'est la troisième fois que je visite la France et je dois dire que je ne suis jamais déçu. "Les gens sont snobs, la bouffe n'est pas si bonne que ça et quand tu parles en Québécois en France on te répond en anglais", sont des mythes que j'entends trop souvent pour qualifier le "vieux pays".

Pourtant depuis mon arrivée (et durant mes voyages précédents) je ne me suis jamais fait snober ou maltraiter par personne. Souvent je crois que c'est l'attitude qu'on a pour aborder les gens qui inspire leur réponse (rappelez-vous que vous n'êtes pas chez vous). Aussi les gens qui me disent que les Français sont moches sont souvent les même qui chialent que les immigrants qui viennent habiter le Québec ne s'accoutument pas à nos moeurs, go figure...

La nourriture

En France on mange bien, même très bien. Chaque région à sa spécialité et les habitants en sont fiers. À Toulouse c'est le canard qui règne alors pas de surprise que le plat local soit le cassoulet. Un mélange riche de haricots, canard confit, saucisses toulousaines cuits dans le gras de canard est un plat costaud, pas conçu pour les faibles du coeur. Avec une bonne bouteille de rouge, l'amateur de viande en vous ne sera pas déçu, je vous le garantis. Afin de déguster un cassoulet des plus traditionnel, je me suis ramassé  Au Gascon, où le propriétaire, Chou Chou de son petit nom, nous a accueillis à bras ouverts. Avec ses prix abordables (55 euros pour 2, taxes, vin et services compris), une belle sélection de vins et un service impeccable, Au Gascon mérite une visite. En plus le restaurant est situé dans la vieille partie de la ville, alors c'est parfait pour découvrir le bout!

Comme dans chaque grande ville, la "street food" est un bon "spot" pour découvrir la culture locale. À Toulouse, les vendeurs de crêpes sont faciles à trouver. En plus de vous préparer ce délice sucré (qui se mange trop bien en se baladant) ils sont toujours prêts à vous donner un coup de main ainsi que de trouver votre prochain site historique.

Le fast-food aussi mérite d'être découvert. J'aime toujours essayer le McDo du coin (oui oui, le Mcdo) et découvrir la spécialité locale. Dans ce cas-ci, j'ai essayé le Mc-Croque (un peu décevant) et le hot dog (surprenant), le tout couronné d'une boîte de mc-macarons. Aussi on peut s'ajouter une bière avec notre trio, mais comme je me brosse les dents au Champagne depuis mon arrivée, j'ai opté pour une bouteille d'eau.

Un must à essayer, c'est un des nombreux restaurants indiens. Rappelez-vous que du poulet tandoori c'est aussi bon qu'une poutine à 3 am. Si vous êtes dans le coin de la rue St-Michel, cherchez un resto qui s'appelle le Delicious Vitamins. De loin un des mes "spots" préférés depuis mon arrivé.

L'architecture

Bon je sais que ça sonne cliché, mais j'aime tout ce qui est vieux. Ça m'impressionne toujours quand je vois des édifices érigés avant que la terre devienne ronde. À Toulouse, comme la plupart des villes françaises, a un style bien à elle. On l'appelle la ville rose à cause d'un type de brique rosée qui se retrouve sur la plupart des vieux bâtiments de la ville. Comme on est dans le sud, ne vous étonnez pas si dans certains quartiers vous avez l'impression de vous retrouver en Floride, c'est normal. À ma grande surprise, il y a même des palmiers. Ils sont fous ces Français!

Pareil comme chez nous... #blcnothingtoulouse #lavillerose

Une publication partagée par Matante Mathilde (@matante_mathilde) le

Les musées

Du nord au sud, en France on baigne dans la culture. Un musée toulousain qui m'a fait "tripper" était celui de l'art contemporain, surnommé le musée des abattoirs. Situé dans les anciens abattoirs de la ville, ce site est aménagé de façon remarquable. Il y a autant d'art à visiter à l'extérieur qu'à l'intérieur du musée. Un 7 euros bien investi!

Comme un bon repas, aucun billet de blogue n'est complet sans un dessert (la conclusion). Les pâtisseries en France sont à la hauteur de leur réputation et valent le détour. Comme le reste de leur gastronomie, chaque région à sa spécialité. Macarons, éclairs, mille-feuilles sont tous aussi bon les uns que les autres.

À Toulouse j'ai découvert une superbe pâtisserie et salon de thé qui s'appelle Le Conté. J'ai dégusté quelques trucs sur place et pour la modique somme de 3 euros, j'ai pris en "take-away" le plus beau Saint-Honoré qui a fait le bonheur de mes partenaires de voyage.

Gros merci à toute la gang de "Français" qui nous ont hébergé et qui sont venu nous rejoindre pour nous faire découvrir les produits typiques de leur région. D'ailleurs pendant notre séjour, on a tourné un épisode spécial de #BLClive en direct de Toulouse !! Je vous laisse le lien pour une véritable aventure culinaire française. Bertrand, Huile Smith, Les Tops Chronos, Frenchy Foodie, Mr Coco, ce n'est que partie remise !

Vive la France !!

Share on Facebook16Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0Share on Reddit0Share on Tumblr0Print this pageEmail this to someone
COMMENTAIRE(S):