<img src="http://b.scorecardresearch.com/p?c1=2&c2=9335129&cv=2.0&cj=1" />

Nos immanquables : des recettes faciles inspirées par 5 films cultes

Suite à mon billet intitulé “Top 10 des films qui donnent faim”, vous avez été plusieurs à me proposer des films qu’on aurait dû retrouver dans la-dite liste. Inspiré par vos suggestions, j’ai décidé de remettre ça, mais cette fois, à partir de films qu’on devrait avoir vu au moins une fois dans notre vie, comme prétexte, non pas à procrastiner, mais pour cuisiner des recettes qui sont tout aussi immanquables.

Avertissement: en mes qualités de chefs, je peux vous garantir* le succès des recettes listées ci-bas. Quant à la validation du choix des films, je m’en suis remis aux immanquables sélectionnés par les experts de Vidéotron le Superclub, qui sont de meilleurs cinéphile que moi.

 

1- Slumdog Millionaire & le curry

boblechef-immanquables-slumdog-milionnaire
L’Inde est un pays fascinant. Charles Tisseyre, sort de ce corps, mais reste que nombreux sont les voyageurs (même les plus expérimentés) racontant que c’est là qu’ils ont vécu le plus grand choc culturel de leur vie. À défaut d’être l’un d’eux, la direction photo incroyable et la trame narrative immersive de Slumdog Millionaire m’ont fait découvrir ce pays incroyable sous un nouvel angle, au delà des clichés et des idées préconcues. À propos, si ici dans nos restos Indiens on retrouve sur le menu de nombreux plats avec de la viande, là bas, la majorité des repas n’en contiennent pas. Pour être certain d’accommoder tout le monde, la recette de “curry du plongeur” et la mienne de tofu au beurre.

 

2- Annie Hall & le homard

boblechef-immanquables-annie-hall-homard
La fameuse scène où les deux protagonistes, incarnés par Woody Allen et Diane Keaton, “tentent” de faire cuire du homard illustre bien le sentiment de “panique” que ressentent certains quand vient le temps de cuisiner avec le crustacé aux larges pinces. Afin d’éviter qu’une telle catastrophe se produise dans votre cuisine, voici deux méthodes de cuisson du homard immanquable: une dans un chaudron, à l’eau bouillante et l’autre sur le grill.

 

3- The Hangover & les remèdes de lendemain de veille

boblechef-immanquables-the-hangover-blt
Non, ce choix n’a rien, absolument rien à voir avec l’état dans lequel je suis au moment d’écrire ces lignes… Mais, si jamais ça vous arrivait à vous, écouter The Hangover un lendemain de veille devrait figurer sur ma liste des remèdes contre la gueule de bois… Quoique la meilleure solution, demeure toujours la modération ; )

 

4- The Breakfast Club & le pain surprise à déjeuner

boblechef-immanquables-breakfast-club
Bien qu’on ne rappelera jamais assez son importance pour bien commencer la journée, on ne parle pas ici du Club des Petits Déjeuners, mais bel et bien du film culte des années 80. On suit 5 étudiants, on ne peut plus stéréotypés, contraints de passer la journée en retenue dans la bibiothèque de l’école. Bien qu’il semblent au départ tous diamétralement opposés, les jeunes réalisent peu à peu qu’ils ont plus en commun que pourraient laisser croire les apparences. Entre autre, qu’ils font tous face à la même pression sociale.

Mon pain surprise à déjeuner est en quelque sorte une métaphore du film, puisqu’il inclus des ingrédients, qui seraient normalement séparés dans notre assiette, écrasés entre deux tranches de pains. Whoa, far out dude...

 

5- The Godfather part III & les gnocchis

boblechef-immanquables-godfather-gnocchis

Je vais te faire une proposition de recette que tu ne pourras pas refuser… Tellement elle est facile à faire !

La scène où Vincent Mancini enlace Mary Corleone (la fille du parrain, et sa cousine !) pour pétrir la pâte, rappelle presque celle de la poterie, entre Demi Moore et Patrick Swayze dans Ghost. Bien que ce n’est certainement pas la meilleure scène de cette trilogie épique, n’empêche que c’est ainsi que j’ai appris ce qu’étaient les gnocchis. Ces pâtes alimentaires à base de patates, qui se déclinent à toutes les sauces, sont aussi faciles à préparer qu’immanquables à cuire. Après les avoir plongé dans l’eau bouillante salée, contrairement à un délateur qu’on aurait plongé dans le fleuve, les gnocchis sont prêts dès qu’ils remonte à la surface.

Laisse le flingue, prends les cannolis”.

 

*Techniquement, même si je suis chef, je ne peux pas vraiment garantir à 100% le succès des recettes puisque tous les goûts sont dans la nature. Pour les même raisons, bien qu’ils soient des experts, les immanquables du Vidéotron Superclub sont soumis aux même conditions ; )

COMMENTAIRE(S):

BOB LE CHEF EST LIVE ! CLIQUEZ ICI.
PRÉSENTEMENT HORS-LIGNE.