<img src="http://b.scorecardresearch.com/p?c1=2&c2=9335129&cv=2.0&cj=1" />

Mon carnet de voyage au pays des fromages d’ici

Share on Facebook38Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0Share on Reddit0Share on Tumblr0Print this pageEmail this to someone

Je dis souvent qu’en cuisine, comme dans la vie, il faut apprendre à marcher avant de courir. C’est pourquoi, d’ailleurs, j’ai l’habitude de proposer des recettes simples, économiques et qui ne requièrent peu ou pas d’équipement spécialisé. Dans le même ordre d’idées, j’ai récemment découvert un nouvel outil qui, quoique très technologique, est presque aussi indispensable qu’un couteau de chef. Il s’agit de l’application pour téléphones intelligents et tablettes Mon carnet Fromages d’ici. Que l’on soit un professionnel ou un cuistot en herbe, elle est un incontournable pour entrer du bon pas dans le merveilleux monde des fromages québécois.

Si les fromages du terroir québécois étaient une denrée rare à une certaine époque, ce n’est plus du tout le cas aujourd’hui. Même qu’on pourrait dire qu’il y en a tellement (plus de 400, comme le dit la pub!) que parfois, ce n’est pas évident de savoir par où commencer. C’est là toute l’ingéniosité de l’application Mon carnet.

bob-le-chef-fromage-ici-mon-carnet

D’abord, on se crée un profil, à partir duquel il est ensuite possible de sauvegarder nos découvertes ainsi que nos coups de cœur. L’application nous accompagne également dans la dégustation grâce à un guide simple et pratique. Ainsi, après avoir fait plus “ample connaissance”, celle-ci nous propose des fromages selon nos préférences. En somme, sans mauvais jeu de mots laitiers, Mon carnet écrème les produits qui conviennent à nos goûts, pour nous.

bob-le-chef-marquis-temiscouata-fromage-ici-mon-carnet

Et comme qui dit fromage dit souvent vin, Mon carnet propose des cépages qui les épousent bien. Tu n’aimes pas le jus de raisin? Les bières et les cidres ne sont pas en reste. Mais la partie la plus pertinente de l’expérience est probablement le volet suggestions d’autres fromages semblables. Par exemple, si on partait d’un bon vieux fromage Le Soeur Angèle ou encore de La Sauvagine, des fromages à pâte molle qu’on retrouve facilement partout en épicerie, on nous propose, entre autres, le Marquis de Témiscouata, un fromage du même type, qui a un goût et une texture semblable, mais plus spécialisé puisqu’il ne contient que du lait pasteurisé provenant de vaches jerseys du Terroir Témiscouata. Arrosé d’un cidre léger et pétillant, marquis, bonne sœur et sauvagesse convolent en justes noces, faisant voyager nos papilles en plein cœur de la Nouvelle-France… OK, du calme Bob… Est-ce que je vous ai déjà dit que j’aimais le fromage?

bob-le-chef-soupe-oignon-fromage-cheddar-ile-aux-grues-quebec

De retour à la réalité, l’automne nous a encore joué le tour d’arriver trop tôt cette année. Un des seuls avantages de cette saison, qui ne fait que nous rappeler que l’hiver est à nos portes, réside probablement dans le fait qu’on peut recommencer à habiller nos plats d’une bonne couche de fromage gratiné, qu’on avait laissé tomber durant l’été. Il n’y a rien de mieux qu’un bon fromage de qualité pour rehausser des plats pourtant simples, comme dans une soupe à l’oignon par exemple, pimpée avec un Cheddar Riviera Vieilli 2 ans de la Laiterie Chalifoux. Parce qu’elle ne se lasse pas de rendre notre vie plus facile, l’application propose même des “P’tits trucs” parmi lesquels, un que j’avoue que j’ignorais, celui de râper son fromage à pâte ferme ou semi-ferme à l’avance, ce qui lui permettra de fondre plus rapidement et plus uniformément; c’est ça qu’on veut!

bob-le-chef-pain-perdu-fromage-windigo

Parmi les premières recettes que j’ai apprises dans ma vie, il y a le pain doré. Lorsque j’ai compris que je pouvais m’en faire, sans l’aide de ma mère, j’ai véritablement eu la piqûre pour la cuisine. Encore à ce jour, j’en mangerais matin, midi et soir. Une des façons de le revisiter est dans sa version salée, sous forme de pain perdu au fromage. À la recherche d’un bon fromage d’ici, mon choix s’est arrêté sur le Windigo, un emmental qui a la particularité d’être lavé à l’hydromel pendant les 60 derniers jours de son affinage, sur un total de 90. Le moins qu’on puisse dire c’est que, fort de ce nouvel ajout, mon “pain doré” a fait du chemin depuis les premiers essais de ma tendre enfance. À propos, parmi ses “P’tits trucs”, Mon carnet nous rappelle l’importance, pour une meilleure expérience, de déguster les fromages avec les bons types de pains.

Convaincu? Si vous ne l’aviez pas encore remarqué, moi je suis vendu fondu. Mon carnet est disponible sur iOS et pour promouvoir sa sortie sur la plateforme Android, Fromages d’ici fait tirer deux tablettes par semaine. Pour participer, c'est simple, rendez-vous sur cette page: https://www.fromagesdici.com/concours. Si tu ne l’as pas encore fait, télécharge l’application ICI.

Application iOS (iPhone / iPad) : https://itunes.apple.com/ca/app/id853872385?l=fr

Application Android : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.fromagesdici.moncarnet

Vive le fromage libre!

Share on Facebook38Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0Share on Reddit0Share on Tumblr0Print this pageEmail this to someone
COMMENTAIRE(S):